La puissance du détail

À propos

« Pour bien voir un tableau et y prendre plaisir, il faut parfois se rendre attentif à un détail. Il en va de même pour les textes philosophiques. Une phrase, un mot manquant, une fracture du sens, et l´intelligence s´arrête, intriguée. Alors commence un travail de dépliage, d´où naît un texte nouveau.
Pour ceux qui aiment lire, un plaisir leur est alors promis : le plaisir de comprendre. Mais aujourd´hui, ce plaisir s´accompagne d´un devoir. Dans un univers que hantent les bouleversements de l´économie et les travestissements de la politique, ce qu´on ne comprend pas peut conduire à la servitude. On ne saurait s´y résigner, spécialement quand il s´agit de philosophes.
Platon, Kafka, Marx, Nietzsche, Lévi-Strauss, Primo Levi et Benny Lévy, Lacan, Foucault, Lénine, tous m´ont convoqué, un jour ou l´autre, au devoir de comprendre. Pour mon plaisir, j´ai donné à mes dépliages la forme de l´enquête. Amateur de fictions policières, j´en ai retrouvé le style. Mais à la fin, il ne s´agit pas de nommer un coupable. Il s´agit plutôt d´empêcher, détail par détail, la perpétuation d´un préjugé. Par ce moyen, la peinture, la philosophie et la politique s´entrecroisent et concourent à la liberté de penser. »J.-C. M.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782246854814

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 106 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Claude Milner

Philosophe, ancien président du Collège international de philosophie.
Pour une politique des êtres parlants, court traité politique 2 (Verdier, 2011). Clartés de tout, de Lacan à Mao, entretiens avec F. Fjnwaks et J.P. Lucchielli (Verdier, 2011).

empty