Bertrand Ney

  • En menos de 10 años, dos millones de personas han dejado el campo para instalarse en la ciudad, mientras que la población económicamente activa del sector industrial (15% de la PEA total) no ha aumentado. A pesar de la reforma agraria, que es considerada como una de las más radicales del continente, y de los esfuerzos para modernizar el sector agrícola, la producción nacional de alimentos es cada vez más deficitaria. En 1980 se han gastado 770 millones de dólares, o sea 30% de las reservas en divisas, para importar productos alimenticios. Estos dos rasgos de la realidad peruana contemporánea reflejan el estado de crisis en el cual se encuentran los pequeños productores agrícolas y en particular el campesinado andino. A nivel global se puede decir que se trata de una crisis de la producción, la misma que se ha vuelto insuficiente, no sólo para contribuir a la alimentación de la población urbana, sino también, para permitir la subsistencia del mismo campesino que estácondenado a migrar.

  • L'agronomie sensu stricto, qui contribue aux transformations de l'agriculture et des espaces ruraux, a évolué en même temps que les sociétés modifiaient la place accordée à leurs agricultures. S'appuyant sur une abondante bibliographie, cet ouvrage s'attache à montrer cette évolution et à faire un point sur ce qu'est la discipline, en balayant l'ensemble du champ de connaissances qu'elle couvre aujourd'hui.
    Dans un premier temps, les concepts d'« itinéraire technique » et de « système de culture » sont étudiés. Est ensuite abordée l'évolution des connaissances agronomiques relatives à deux composantes de l'agrosystème sous l'effet des pratiques agricoles. Une dernière partie enfin est consacrée aux connaissances agronomiques mobilisées pour traiter des systèmes techniques intégrant plusieurs niveaux d'échelle, de la parcelle au territoire rural et aux filières.
    L'ouvrage est destiné aux étudiants, aux professionnels et aux chercheurs non spécialistes de l'agronomie, intéressés par une vision panoramique et documentée des transformations de la discipline.

    Les coordinateurs de l'ouvrage enseignent l'agronomie à l'Ina P-G, et effectuent des recherches dans la discipline au sein d'unités mixtes de recherche Inra/Ina P-G. Thierry Doré et Jean Roger-Estrade s'intéressent aux systèmes de culture, Bertrand Ney à l'écophysiologie, Marianne Le Bail et Philippe Martin aux échelles des territoires et des filières. Ils sont tous ingénieurs agronomes de l'Ina P-G et docteurs de cet établissement ou de l'université Paris-VII. Ils se sont entourés, pour la rédaction de cet ouvrage, de plus d'une trentaine d'agronomes enseignants, chercheurs ou ingénieurs du développement.

    Attention. Le CDRom mentionné dans cet ouvrage n'est pas inclus dans la vente du livre numérique.

empty