Sciences humaines & sociales

  • Il est devenu aujourd´hui de plus en plus difficile de faire entendre la parole de ceux qui sont considérés comme exclus, marginaux, surnuméraires, désocialisés. C´est pourtant là l´enjeu du livre de Françoise Duby. En quoi les instances d´accueil et autres dispositifs disponibles dans le secteur de l´exclusion sont-ils au premier chef concernés par le maintien ou non de l´exclusion sociale ? Pour avoir vécu un temps avec la marginalité urbaine de la rue, F. Duby retrouve une nouvelle fois, à la maison d´accueil, les mêmes zones de sens éclatés, le même vide. Elle constate le même manque de profondeur des formations des accueillants, le même auto-enfermement sur des cercles très appauvris de socialité, de compétences... Comment échapper à l´auto-destruction, comment devenir un individu capable d´affronter les épreuves de la ville, de la vie ? Les réponses esquissées dans ce livre nous font percevoir l´enjeu décisif d´une écoute démocratique, d´un travail de recomposition des lieux d´accueil pour subvertir les jeux défensifs, les parcours brinqueballants, la servitude par trop volontaire.

empty