Presses Universitaires de France

  • L´oeuvre de J.K. Rowling raconte l´évolution d´un garçon qui devient peu à peu adulte ; en même temps, elle aborde des questions importantes concernant la société britannique moderne. Cela apparaît plus clairement dans les films que dans les romans, c´est pourquoi le livre se concentre sur les films.

    Le monde magique se présente d´abord comme un monde idéal, où l´on respecte à la fois les individus et la nature. Mais peu à peu, des failles apparaissent. Il se révèle que face à Voldemort, les sorciers sont vulnérables. Cela provient à la fois d´une fragilité morale et d´une insuffisance politique. Parce qu´ils sont imbus de leur supériorité, ils n´ont pas su mettre en place un système institutionnel digne de ce nom. En l´absence de limites morales et politiques, le monde magique devient littéralement bestial.

    Harry Potter comprendra les vraies raisons qui font que Poudlard et Dumbledore sont essentiels. Il ne s´agit pas d´une lutte entre le bien et le mal, mais du choix entre l´humanité et l´animalité. On doit tirer du monde magique des leçons pour la société réelle. Comment construire une société véritablement humaine ? Le maître-mot apparaîtra à la fin : il s´agit de la tolérance.

empty