Langue française

  • Continuation des rapports politiques ordinaires, les crises ont aussi une dynamique propre dont l'intelligibilité suppose de s'attacher ce qui se joue dans les mobilisations constitutives de ces processus et dans les transformations brusques des espaces sociaux dans lesquels les protagonistes sont pris et agissent ; en somme, dans ce qui s'y passe.
    Les crises politiques ou, mieux, les conjonctures fluides dont ce livre ébauche la théorie apparaissent ds lors sous un jour nouveau : états particuliers des systmes sociaux, dont l'auteur met en évidence une plasticité insoupçonnée jusqu'alors, mais surtout logiques de situation spécifiques qui contraignent perceptions, calculs et tactiques des acteurs.
    Paru en 1986, réédité ds 1992 au format poche, ce livre a pris rang de classique. Pour cette troisime édition, l'auteur a remanié l'ouvrage pour en faciliter la lecture et l'a augmenté d'une préface inédite éclairant sa portée pour les débats actuels des sciences sociales.
    Ce livre est la preuve qu'une réflexion exigeante sur la société n'a que faire des conflits d'école opposant artificiellement l'individu et les structures, le sujet et la totalité sociale. (Revue française de science politique) A major contribution to the study of political crises. (Acta Sociologica) Ce livre a l'immense mérite de restituer au phénomne de crise politique son statut de normalité. (La Quinzaine littéraire)

empty