Seuil

  • Parallèlement à la rédaction de son ouvrage majeur, Contre la méthode, Feyerabend travaillait au début des années 70 à une Philosophie de la nature de grande ampleur. Bien qu'inachevé, ce livre forme une totalité cohérente, présentant les fondements de la pensée du philosophe.Cette ample étude comparatiste montre qu'il existe des alternatives sérieuses à la vision scientifique du monde. Feyerabend étudie tout particulièrement la transformation de la pensée qui marqua l'Antiquité grecque : le passage du Mythos au Logos confronte deux représentations du monde incommensurables, dualité d'où ont jailli bon nombre des valeurs, des idées et des normes constitutives de la culture occidentale.En montrant que le mythe et l'art sont des concurrents sérieux, respectables et surtout nécessaires de la science, Feyerabend défend un pluralisme dénué de ressentiment mais non de passion.Paul Feyerabend (1924-1994) fut le plus original philosophe des sciences du XXe siècle. D'origine autrichienne, puis naturalisé américain, il a enseigné dans de nombreuses universités. Ses principaux travaux, Contre la méthode et Adieu la raison (publiés en version française au Seuil), ont rendu célèbre sa vision anarchiste et critique de la science.

empty