• Le jour se lève sur une grande cité antique. Baigné par les transmutations de la lumière, un homme s'éveille, pesamment, difficultueusement. Jusqu'Ici, Il a vécu dans une pensée unique : s'arracher à son milieu patricien et basculer dans le rude monde des gens de peine qui s'emploient à métamorphoser la ville, véritable fourmilière en expansion, où surgissent de toutes parts chantiers bruissants d'activités et gigantesques édifices en construction... Mais cet effort, dirait-on, ne fait qu'accroître la distance qui le sépare de son but. Chacune de ses tentatives lui dévoile, à travers le quotidien, un espace plus profond, étrange, un univers de signes qui est peut-être l'au-delà. Les difficultés qui l'entravent et l'angoissent, dans ce matin immatériel, ne suggèrent-elles pas qu'il a franchi le mur du temps ? Ainsi Philippe d'André poursuit-il, à travers les avancées patientes d'une écriture ample et soyeuse comme un poème symphonique, cette méditation romanesque sur la difficulté d'être et le voyage initiatique qu'avait déjà instauré « Les clefs », son premier ouvrage, salué par une critique unanime.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty